Certaines femmes peuvent être gênées par leur poitrine insuffisamment développée de manière constitutionnelle (appelée hypotrophie mammaire) ou dont le volume a diminué après une perte de poids, une grossesse ou un allaitement. Ce manque de volume mammaire résonne comme une perte de leur féminité, à l’origine d’une souffrance intérieure parfois importante.
D’autres femmes se plaignent au contraire de leurs seins trop volumineux (hypertrophie mammaire), souvent à l’origine de douleurs dorsales et d’une silhouette déséquilibrée.

Interventions des seins

• Augmentation mammire par prothèses : La pose de prothèses mammaires est une opération de chirurgie mammaire qui permet d’augmenter le volume des seins et d’améliorer leur galbe, mais aussi d’harmoniser la silhouette (meilleure proportion entre le haut et le bas du corps chez certaines patientes).
• Lipofilling mammaire : Le lipofilling mammaire consiste à réinjecter votre propre graisse dans les seins afin d’en augmenter le volume.
• Lifting mammaire : Le lifting mammaire est une opération des seins qui a pour objectif de remonter les seins tombants sans modifier leur volume. Il permet de leur redonner une forme plus juvénile et attractive. Cette intervention peut être réalisée dès la fin de la période pubertaire (achèvement de la croissance mammaire).
• Réduction mammaire : La réduction mammaire est une opération des seins qui a pour objectif de diminuer le volume des seins hypertrophiques. Elle permet également d’améliorer leur forme en remontant les plaques aréolo-mamelonnaires en bonne position
• Reconstruction mammaire : L’ablation totale d’un sein (également appelée mastectomie) représente un véritable traumatisme affectant le symbole de la féminité et pouvant être à l’origine d’un retentissement psychosocial majeur. La reconstruction mammaire est une opération mammaire qui peut être immédiate (en même temps que la mastectomie) si aucune radiothérapie complémentaire n’est envisagée, ou différée (6 mois à 1 an après la fin des traitements médicaux), une procédure longue se déroulant en plusieurs étapes
• Les seins tubéreux constituent une malformation mammaire assez fréquente dont l’origine est inconnue. Cette malformation apparaît dès la puberté lors du développement des seins et est à l’origine d’un retentissement psychosocial important et affecte la féminité de ces jeunes femmes.
• La gynécomastie est le développement anormal de la glande mammaire chez l’homme, le plus souvent d’origine indéterminée, et féminisant la région pectorale. Ce phénomène peut avoir un retentissement psychologique et social majeur chez les hommes, qui n’osent même plus se déshabiller devant leurs proches